Ouraniens

Voir

Le sculpteur Nicolas GUY prophétise l'imminente invasion de vaisseaux
de succubes Ouraniens en provenance des franges infernales de la Galaxie.

Afin de conjurer le fléau de ce risque majeur, il s'est mis en devoir de représenter
les abjects vaisseaux qui, déjà, ont envahi ses rêves intranquilles.
Sa forge regorge de fabrications qui ne ressemblent à rien de connu :
ses sculptures-soudures semblent crisser, cliqueter, chuinter, partout, sur les établis,
sur le sol, suspendues dans les airs... toute une vermine menaçante prolifère.

Il explique au visiteur que ces agresseurs ne sont que "pouilleux à bout de forces"
(cela confirme l'ironie profonde de cet artiste) : ils ont, par avidité et totale inconscience, épuisé les ressources de leur système stellaire, ils tentent d'envahir le nôtre,
afin d'y prélever les minerais dont ils ont besoin pour survivre.

Il montre en effet que ces artefacts maléfiques sont équipés de pattes stabilisatrices
(on pense à nos plateformes off-shore) et d'un arsenal de vrilles, taraudeuses, perceuses, foreuses, pompeuses, suceuses, exhumeuses, ne laissant aucun doute sur leurs intentions.

Toutefois, ainsi que le suggère l'artiste, il est soulageant de constater l'état lamentablement
dégénéré de la technologie des pilleurs, car leurs vaisseaux ne sont que bricolage à la va-vite,
raccommodage, rapetassage, rafistolage, ils sont désarmants de naïveté et de présomption.

De plus, on se demande quel couloir spatio-temporel encore inconnu de nous ils comptent emprunter pour envahir la Terre, étant donné que l'on peut repérer sur certains de leurs appareils la présence de voiles sensibles au vent stellaire, une technologie qui n'est employée
que par les civilisations très pauvres en carburants moteurs...

Maintenant, qu'on me permette d'exprimer que ces monstrations de soudures métalliques
sont à l'image de notre monde actuel, ferrures, tubulures, engrenages, longerons, équerres, plastrons, celui-là même où nous vivons, alors l'artiste est peut-être moins fou qu'il n'y paraît, car il pose le doigt sur notre propre folie, que nous ne sommes plus en mesure de voir, hallucinés par notre foi aveugle en le "progrès".

Je n'ai pas tout dit. Une fois encore, j'ai été saisi par l'étrangeté de ces sculptures.
Il est indispensable de tourner autour de ces bizarres soudures métalliques,
d'oser les palper malgré leur aspect dangereux, pour en saisir la puissante présence.
Une paradoxale beauté s'en dégage, surprenante, qui unit l'horrible et le sublime,
ce qui est le propre de l'art, notre salvation.

Jean-Paul Dousse

Voir

Relire

xtr0-013-02.4td 70x30x40
Xtr0-013-02.4td 70x30x40
xtr0-013-04.3td 60x45x40
Xtr0-013-04.3td 60x45x40
xtr0-013-03.3td 60x50x40
Xtr0-013-03.3td 60x50x40
xtr0-014-02.4td 70x50x45
Xtr0-014-02.4td 70x50x45
xtr0-013-08.4td 75x40x35
Xtr0-013-08.4td 75x40x35
xtr0-014-04.5td 75x65x70
Xtr0-014-04.5td 75x65x70
xtr0-014-01.3td 75x50x40
Xtr0-014-01.3td 75x50x40
xtr0-013-05.3td 60x50x40
Xtr0-013-05.3td 60x50x40
xtr0-013-07.6td 75x45x50
Xtr0-013-07.6td 75x45x50
xtr0-014-03.5td 70x50x40
Xtr0-014-03.5td 70x50x40
xtr0-013-06.4td 75x40x40
Xtr0-013-06.4td 75x40x40
xtr0-013-01.4td 70x30x30
Xtr0-013-01.4td 70x30x30

N.B : à l’origine les ouraniens ont été construits comme des modules de la série xtr0,
-013 ou 014 correspond à l’ année de leur conception
-le chiffre 01, 02....correspond à leur ordre chronologique de création
-td, (tentacule drive), fait référence au nombre de tentacule dont ils sont dotés pour se mouvoir.



Relire